Camarades

Camarades, d’August Strindberg.

Une comédie insolente et cruelle. La guerre des sexes, à 20 ans, pour la reconnaissance et la gloire.

Mise en scène : Valia Boulay (assistée d’Armelle Legrand), costumes: Laurence Barrès, lumières: Jacques Garsi, photos: Fabrice Bouvard.

  • Elise Chieze: Bertha Aalund
  • Frédéric Garcès: Axel Ahlberg
  • Aurélien Bédéneau: Mr Wilmer (Coco)
  • Jacques Garsi: Dr Oestermark
  • Amandine Blanquart: Elin Able
  • Catherine Van Hecke: Madame Hall
  • Elodie Albert: Ida/Amélie
  • Thomas Hoff: Carl Stark
  • Jessy Dessaix: Mme Starck/Thérèse
  • Simon Coutret: Le modèle
Méli-mélo, parfois proche du mélo : mais c’est Strindberg, cet enfant nourri de contes cruels, servi par dix comédiens pétris d’humour ou de cynisme est sidérant. Valia Boulay, la metteur en scène les a voulus tous remarquables. Jeunes gens et jeunes filles tourmentés ou pas, ils s’affrontent, se défient , s’étreignent ou s’empoignent et tous sont plus que beaux ; les deux vrais parents ont une densité parfois insoutenable.

 

 

Critique complète sur: De jardin à cour

Comments are closed.